BAT-SIGNAL, 2009

Vue photographique de la projection lumineuse, BAT-SIGNAL, sur la montagne le Rachet depuis le CAB (Centre d’Art Bastille Batsille), Grenoble, 2009

Projection motif lumineux, poursuite robert Julia 2500HMI, taille B.

« Les films sont plus harmonieux que la vie. Il n’y a pas d’embouteillages dans les films, il n’y a pas de temps morts. Les films avancent comme des trains, tu comprends ? Comme des trains dans la nuit.1 »

Le Bat-signal alerte Batman qu’un danger menace la ville. En ces temps de crises, de menaces et de catastrophes multiples : nous aurions se fantasme de nous tourner vers un héros salvateur. Cette projection extérieure à grande échelle à l’occasion du vernissage de l’exposition Animated au Centre d’Art Bastille, Grenoble est une tentative utopique de concrétiser dans le réelle un rêve tout droit sorti des comics américain. L’enjeu était de savoir si avec des contraintes comme les conditions météorologiques liées à notre réalité, cet appel à l’aide était possible?

1 François Truffaut, La Nuit américaine, 1973