FIGHTER OF ART, 2009

En collaboration avec Simon Floriet
Jeu vidéo et arcade

Roman Scrittori et Simon Floriet se sont mis en scène dans leur propre jeu de combat. Reprenant les mêmes codes et procédés que pour le jeu vidéo Mortal Kombat, cette œuvre à pour particularité de faire référence au monde de l’art, à ses acteurs culturels et plus précisément au microcosme artistique grenoblois. Ce jeu est conçu comme une satire du monde de l’art contemporain.