LIVING IN EUROPE, 2011

Impression sur PVC, A2
Co-production Centre d’Art Bastille

Dans ce dyptique, Roman Scrittori revient sur une des manières dont le bodybuilding, par le biais du cinéma, a été utilisé pour véhiculer une propagande pro-américaine. Les deux acteurs, Arnold Schwarzenegger et Sylvester Stallone ont en effet mis leur physique en scène dans leurs premiers films en pleine période de guerre froide. Le personnage de Stallone dans la série des Rocky IV pose en portant à bout de bras le drapeau américain en fin de match… comme un symbole de la victoire de l’Amérique capitaliste sur l’URSS communiste. On retrouve aussi cette affirmation identitaire exacerbé dans les comics dés la seconde guerre mondiale avec le personnage de Captain America. Reprenant cette référence à l’impérialisme américain et en remplaçant le drapeau américain par le drapeau européen, il change le point de vue. Il pose ainsi la question de notre sentiment face à l’Union Européenne… Il est ainsi étrange de voir comment l’Europe ne provoque pas le sentiment de fierté d’y appartenir et d’y vivre…